La mondialisation et les politiques publiques

Publié le 21 août 2019

Les effets de la mondialisation sur les politiques publiques ont fait couler beaucoup d’encre depuis la fin des années 1960. Pour la majorité des auteurs, mondialisation et politiques publiques sont deux notions antagoniques : l’action de l’État s’exerce dans un cadre territorial délimité, alors que la mondialisation est par définition un phénomène qui se produit au-delà des frontières. La mondialisation aurait ainsi diminué la capacité d’intervention de l’État, si bien que ce dernier devrait adopter des politiques issues du registre néolibéral. Les preuves empiriques ne confirment cependant pas l’hypothèse de la convergence néolibérale. La mondialisation n’impose pas de modèle unique d’organisation économique. Elle laisse encore aux décideurs publics de nombreux choix.

Presses de l’Université du Québec

Stéphane Paquin

Professeur, École nationale d'administration publique
Co-directeur exécutif du GÉRIQ