Conférence: Le modèle québécois depuis la Révolution tranquille : Héritages, caractéristiques, défis

Conférence de Stéphane Paquin, 25 avril 2024, 12h

Publié le 16 avril 2024

25 avril 2024, 12h

De la fin des années 1990 au milieu des années 2000, nombre de publications portant sur le « modèle québécois » de gouvernance, dont l’avènement remonterait à la Révolution tranquille, en annonçaient la disparition progressive. Peut-on toujours, deux décennies plus tard et plus de 60 ans après l’avènement de la Révolution tranquille, parler d’un tel « modèle québécois » ? La réponse est oui. Plutôt que de s’aligner sur la norme (néo)libérale canadienne ou encore nord-américaine, une crainte formulée par les opposants au libre-échange avec les États-Unis comme du « déficit zéro » dans les années 1990, le modèle québécois s’est affirmé et différencié encore davantage depuis le tournant du siècle. Bien que ses formes aient évolué de diverses manières, l’État demeure l’acteur central et le maître d’œuvre du modèle québécois. L’objectif de notre présentation est ainsi de faire le bilan nuancé des évolutions du modèle québécois de gouvernance depuis la Révolution tranquille, d’en présenter les principales caractéristiques actuelles, mais également d’analyser les défis auxquels il est confronté à court et moyen termes.

Inscription Zoom

Stéphane Paquin

Professeur, École nationale d'administration publique
Co-directeur exécutif du GÉRIQ