Paradiplomacy and the European Union’s trade treaty negotiations: the role of Wallonia and Brussels

Stéphane Paquin & Michel Huysseune, Territory, Politics.

Publié le 10 mars 2023

En raison de leur intégration dans l’élaboration des positions nationales dans le processus décisionnel européen, les entités subnationales belges ont, depuis les années 1990, favorisé la paradiplomatie collaborative. C’est notamment le cas de la Wallonie et de la Région bruxelloise, qui ont davantage intérêt à ce que la Belgique reste unie. La paradiplomatie coopérative a donc été leur option par défaut, seulement interrompue par la crise liée à la signature du traité d’accord économique et commercial global (AECG), qui a été refusé par ces deux régions. Cet article analyse donc la dynamique du conflit autour de la signature du traité CETA et la contribution spécifique des deux régions, la Wallonie et Bruxelles.

Pour lire l’article complet

Stéphane Paquin

Professeur, École nationale d'administration publique
Co-directeur exécutif du GÉRIQ