Pour une généalogie du capitalisme : « trialogue » entre Max Weber, Michel Foucault et Fernand Braudel

Note de recherche du CEIM [en ligne].

Publié le 20 juillet 2019

Yannick Dumais, candidat au Doctorat à l’École nationale d’administration publique (ENAP), signe cette Note de recherche du CEIM dédiée à l’évolution du concept de « capitalisme », à la lumière des écrits produits par trois grands théoriciens : Weber, Foucault et Braudel. Extrait À la fameuse dyade antinomique Marx (1848) – Schumpeter (1942) que l’on oppose sur les fondements du capitalisme et divisée entre une vision de l’histoire du développement économique résultant du conflit entre les classes sociales (1848) et les notions d’homme-entrepreneur, de destruction créatrice et d’innovation (1942), de nombreuses autres visions expliquant l’émergence du capitalisme sont offertes. Ainsi, nous proposons dans cet article une analyse critique de L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme (1905) de Max We ber (1864-1920) à partir des positions économiques et historico-sociales de Michel Foucault (1926-1984) (Sécurité, territoire, population, 1978) et de Fernand Braudel (1902-1985) (La Dynamique du capitalisme, 1976).

Pour lire l’article complet

Yannick Dumais

Spécialiste du milieu coopératif, de l'économie plurielle, des logiques institutionnelles et de la pensée économique du Québec